away we goDe: Sam Mendes

Avec: John Krasinski, Maya Rudolph, Jeff Daniels, Maggie Gyllenhaal, Allison Janney, Chris Messina, Catherine O'Hara, Paul Schneider, Melani Lynskey, Josh Hamilton, Jim Gaffigan,...

Pays: Etats-Unis, Grande-Bretagne

Année: 2009

Synopsis

Lorsque Burt et Verona apprennent qu'ils vont devenir parents, c'est la panique. Ils détestent la ville de province où ils habitent, et maintenant que les parents de Burt déménagent, plus rien ne les y retient. Ils décident alors de partir à la recherche de l'endroit parfait où fonder leur famille. Sur leur chemin, ils rendent visite à leur famille et à de vieux amis. Certains leur paraissent fous à lier, d'autres leur donnent envie de suivre leur modèle... Mais finalement, tous vont aider à leur manière Burt et Verona à réaliser qu'ils n'ont peut être besoin que l'un de l'autre pour fonder leur foyer.

Avis

Quelques mois après la sortie des Noces rebelles, Mendes offrait déjà un nouveau film, indépendant, qu'était Away We Go. Si le premier était un peu décevant car rappelant énormément un American Beauty avec un regard sur le couple quelques décennies auparavant, Away We Go s'attache à un regard sur le couple, encore un chez Mendes, mais d'une manière totalement différente qu'auparavant: sous l'aspect qui chamboule toute la vie d'un homme et d'une femme qu'est l'arrivée d'un futur nouveau-né.
Durant les nonantes minutes, Mendes va se poser une foule de question, se mettant dans la peau d'un futur parent: comment s'y préparer? Quel foyer lui offrir? Comment l'aimer? Comment l'éduquer? Comment notre couple sera transformé? Etc. Bref, ça fait énormément de questions et on sent l'artiste engagé sur la question, craintif et lui-même se posant la question de savoir comment y faire face. A travers le cinéma, Mendes opère donc une forme de petite thérapie sympathique.
Car Mendes offre un film rempli de fraicheur face à un couple qui ne s'attendait pas à faire face à la paternité aussi rapidement. L'oeuvre est constamment entre l'humour et le sérieux, le tout sous forme de road-movie décalé, où les parents en devenir rendent visite à tous des amis ou membres de famille qui peuvent les aider à mieux appréhender tout cela. L'ensemble est parfaitement bien équilibre et jamais on a l'impression que Mendes ne maîtrise pas son sujet.
A travers les expériences de chacun Mendes s'interroge donc sur le devenir du couple et de l'enfant au sein d'un foyer. Si d'habitude, il avait tendance à se montrer critique face à la famille de tous les jours américaine, dépeinte souvent avec une face cachée une fois qu'on brise la carapace, ici, il s'évertue surtout à nous montrer des familles qui rencontrent des difficultés, c'est vrai, mais le couple principal est toujours montré de manière positive. La mise en scène est sobre et efficace ponctuée par une belle photo. Les acteurs tous des inconnus pour la plupart sont touchants.
Mendes offre un questionnement rondement bien mené, n'apportant pas forcément de réponses, mais d'une fraicheur détonnante. Très sympathique et une oeuvre qui nous confirme que Mendes est toujours là pour faire d'excellents films.

Note: 4/5