The Green HornetDe: Michel Gondry

Avec: Seth Rogen, Jay Chou, Christoph Waltz, Cameron Diaz, Edward Furlong, Edward James Olmos, Tom Wilkinson, David Harbour, Analeigh Tipton, Emily Hahn,...

Pays: Etats-Unis

Année: 2011

Synopsis

Le directeur du journal Daily Sentinel se transforme la nuit en super-héros connu sous le nom de Frelon Vert. Il est secondé par Kato, l'expert en arts martiaux.

Avis

Michel Gondry a de réputation un univers très particulier (je n'ai vu que Eternal Sunshine of the Spotless Mind) et bon nombres de cinéphiles étaient curieux de voir son adaptation de The Green Hornet.
On peut résumer le film du cinéaste de la sorte: à chaque fois de bonnes idées, mais toujours quelque chose pour les gâcher.
Il y a d'abord cette bonne initiative de nous offrir un anti-héros par excellence. C'est un mec riche, mais qui profite de la fortune de son père, assez imbu de sa personne, et qui allie ce défaut avec une bonne dose de connerie en plus d'une certaine extravagance. Mais en contrepartie, ce personnage est tellement détestable qu'on ne se fait pas du tout à son statut de super-héros. Un statut qu'il doit d'abord à son acolyte, joué par Jay Chou et chargé de faire oublier Bruce Lee qui avait le rôle de l'acolyte dans une précédente version de The Green Hornet. Bref, ce n'est pas gagné non plus. Mais comme je n'ai pas vu la version avec Lee, j'ai trouvé l'acolyte assez sympathique en comparaison du super-héros.
Justement, entre les deux personnages, tout se passe bien, jusqu'à ce qu'une dispute vienne tout gâcher. C'est en soi une bonne idée de voir deux justiciers alliés ne plus s'entendre sans qu'ils deviennent les pires ennemis du monde. Mais là aussi, cette initiative sera vite gâchée par la suite.
En effet, si la première partie faisait la part belle à la moquerie envers les autres films de super-héros, à offrir plus d'humour que de l'action, la seconde partie sombre malheureusement dans la surenchère d'action. Ca en devient trop lourd et totalement exagéré. C'est vrai que cette exagération existe sur tous les niveaux et Seth Rogen a mis en avant un côté excessif pour apporter de l'humour, mais dans l'action, ça ne prend vraiment pas.
On regrettera également le sous-exploitation d'un acteur comme Christoph Waltz voire même de Cameron Diaz.
Une oeuvre qui laisse un goût de déception au vu de toutes les bonnes choses qu'il y avait et qu'il y aurait pu y avoir.

Note: 2.5/5