Sucker PunchDe: Zack Snyder

Avec: Emily Browning, Abbie Cornish, Jena Malone, Vanessa Hudgens, Jamie Chung, Carla Gugino, Scott Glenn, Richard Cetrone, Joe Hamm, Oscar Isaac, Malcom Scott,...

Pays: Etats-Unis

Année: 2011

Synopsis

Fermez les yeux. Libérez-vous l'esprit. Rien ne vous prépare à ce qui va suivre. Bienvenue dans l'imaginaire débordant d'une jeune fille dont les rêves sont la seule échappatoire à sa vie cauchemardesque… S'affranchissant des contraintes de temps et d'espace, elle est libre d'aller là où l'entraîne son imagination, jusqu'à brouiller la frontière entre réalité et fantasme… Enfermée contre son gré, Babydoll a toujours envie de se battre pour reconquérir sa liberté. Combative, elle pousse quatre autres jeunes filles – la timorée Sweet Pea, Rocket la grande gueule, Blondie la futée, et la loyale Amber – à s'unir pour échapper à leurs redoutables ravisseurs, Blue et Madame Gorski – avant que le mystérieux High Roller ne vienne s'emparer de Babydoll. Avec Babydoll à leur tête, les filles partent en guerre contre des créatures fantastiques, des samouraïs et des serpents, grâce à un arsenal virtuel et à l'aide d'un Sage. Mais ce n'est qu'à ce prix qu'elles pourront – peut-être – recouvrer la liberté…

Avis

On a beau s'appeler Zack Snyder et avoir fourni des films bons, voire très bons, voire excellents qu'on est à l'abri de faire un truc raté. Ben voilà Sucker Punch, ce sont les délires et l'imagination de Snyder sur grand écran. Et honnêtement, je crois que le gars nous a un peu pris pour des cons.
C'est vrai que le réalisateur nous propose un scénario original dans le sens où cette fois, c'est bel et bien lui qui est à l'écriture. C'est aussi vrai que l'idée de base est intéressante avec une fille qui s'enfuit dans ses rêves pour échapper à la dure réalité de la vie et qui se sert de son imagination pour tenter de fuir l'endroit dans lequel elle se trouve. Dans ses rêves, elle se bat contre des Allemands, des Orcs, des robots et des sortes de trolls géants. Le tout devant évidemment appuyer le fond.
Malheureusement, on en attendait beaucoup du fond, mais il est bel et bien absent. Sucker Punch s'apparente à une belle coquille vide. Premièrement, Snyder offre une narration répétitive prenant le schéma suivant: réalité - danse amenant le rêve - fight - retour à la réalité et ainsi de suite. Sérieusement, c'est peut-être amusant une fois ou deux, mais après, ça prouve surtout un manque d'envie ou un schéma trop simpliste, comme si le reste pouvait faire l'affaire. A noter qu'on ne voit jamais Baby Doll danser, mais qu'apparemment c'est époustouflant et que certains gestes ou sauts que la demoiselle fait doit certainement être la danse en question.
Certes, Snyder possède encore son coup de patte en ce qui concerne la mise en scène. Mais dans ce cas-ci, ça ne sert pas trop l'histoire et ça ressemble plus à de l'artifice qu'autre chose.
Les actrices sont jolies, mais honnêtement, ça ne fait pas un film. N'espérez pas non plus quelque chose de la version Director's Cut. Entre les fights, ce sont des blas blas inutiles qui sont là de toute façon. Zack Snyder pensait qu'en nous livrant ses fantasmes de geek et les jolies filles qui se battent contre des méchants comme dnas un jeu vidéo, ça ferait un bon film. Game Over Zack!

Note: 1/5