BugDe: William Friedkin

Avec: Ashley Judd, Michael Shannon, Harry Connick Jr., Lynn Collins, Brian F. O'Byrne, Luca Foggiano,...

Pays: Etats-Unis

Année: 2006

Synopsis

Agnès vit seule dans un motel désert. Elle est hantée par le souvenir de son enfant, kidnappé plusieurs années auparavant, et redoute la visite de son ex-mari, Jerry, un homme violent
récemment sorti de prison. Dans cet univers coupé du monde, Agnès s'attache peu à peu à un vagabond excentrique, Peter. Leur relation tourne au cauchemar lorsqu'ils découvrent de mystérieux insectes capables de s'introduire sous la peau. Ensemble, ils vont devoir découvrir s'il s'agit d'une folie partagée ou d'un secret d'Etat...

Avis

Bug marque le grand retour de Friedkin vers le cinéma plus centré vers l'épouvante et la montée de tension et de suspense. Cependant, force est de constater qu'en dépit de qualités, le film ne convainc qu'à moitié.
En fait, le problème à mon niveau provient du fait que j'ai énormément de mal à y croire et surtout au tout début de l'histoire. Une femme qui n'a sacrément pas de bol rencontre un homme assez étrange et l'héberge directement. Une drôle de relation s'engage entre les deux protagonistes. En fait, je trouve que la manière dont les deux personnages se rapprochent est assez étrange et ne me touche guère.
En fait, tout est assez bizarre dans ce film. Petit à petit, l'homme voit les insectes et il semble que la femme soit totalement convaincue d'en voir aussi. Cependant, il n'y a qu'eux deux qui les voient et qui en subissent des conséquences cutanées.
L'oeuvre est censée monter en tension petit à petit et de voir les protagonistes devenir de plus en plus névrosés. Si c'est le cas à l'écran, elle est difficilement plus perceptible pour le spectateur que je suis. On reste évidemment attentif à ce qui se passe, mais sans frémir ou être scotché à son écran.
Pourtant, comme dit plus haut, il y a des qualités. Premièrement, il faut reconnaître que l'oeuvre est bien construite. Il est aussi étonnant de constater que la porte de sortir pour Agnès reste son ex-compagnon, un voyou qui n'hésitait pas à la frapper, mais qui semble finalement bien moins inquiétant que le Peter qui va le faire sombrer dans cette folie.
Friedkin n'apporte pas non plus de réponses à cette folie. Il laisse le doute planer. Est-ce eux qui était réellement fous ou alors avaient-ils raison?
Enfin, il faut reconnaître le jeu de qualité des trois acteurs, c'est en grosse partie grâce à eux si je suis resté attentif tout le long du film.
Le problème à mon niveau se situe essentiellement avec le début du film auquel je n'accroche pas et qui influence évidemment toute la suite. Un film avec des qualités donc, mais aussi des défauts.

Note: 2.5/5