Royal_Affair

De: Nikolaj Arcel

Avec: Mads Mikkelsen, Alicia Vikander, Mikkel Boe Folsgaard, David Dencik, Trine Dyrholm, William Johnk Nielsen, Cyron Bjorn Melville, Erika Guntherová, Thomas W. Gabrielsson, Bent Mejding, Laura Bro, Soren Malling, John Martinus, Rosalinde Mynster, Klaus Tange, Nikol Kouková,...

Pays: Danemark http://www.protour.fr/images/drapeau_danemark.gif

Année: 2012

Synopsis

Danemark 1770. La passion secrète que voue la reine Caroline Mathilde au médecin du roi, l’influent Struensee, va changer à jamais le destin de la nation toute entière. Royal Affair relate une page capitale de l’histoire danoise, oubliée des manuels français. La relation amoureuse et intellectuelle entre Caroline Mathilde et Struensee, fortement influencée par les philosophes des Lumières, Rousseau et Voltaire en tête, conduira au renversement de l’ordre social établi, et annoncera les révolutions qui embraseront l’Europe vingt ans plus tard.

Avis

Film que j'avais eu l'occasion de découvrir lors de sa sortie en salles. Les films danois qui ont droit à une exploitation de la sorte en Belgique sont plutôt rares, j'en avais dès lors profité. En le revoyant, les mêmes qualités et défauts me sont apparus.

Film d'époque revenant sur la liaison entre la Reine du Danemark et le médecin personnel du Roi, l'oeuvre ne s'arrête pas uniquement à l'histoire d'amour entre les deux amants. elle s'intéresse également au rôle de Struensee au sein de la cour danoise et de sa relation avec le Roi complètement fou qu'est Christian VII.

Le gros intérêt demeure certainement la mise en avant du siècle des Lumières et de la tentative de faire avancer la société danoise, d'offrir plus de libertés au peuple. Evidemment, la noblesse tente de faire barrage et profitera de la faiblesse du Roi pour faire condamner Struensee.

La relation amoureuse est bien mise en avant et surtout ne tombe pas dans la mièvrerie ou ne finit pas par devenir un pan trop important de cette oeuvre. Nikolaj Arcel gère parfaitement bien cela tout comme le film sur le point de vue technique.

C'est en effet irréprochable au niveau de la photographie et la réalisation, minimaliste par moments, ne souffre pas vraiment de défauts.

Le gros problème de l'oeuvre demeure certainement son manque de surprise dans le traitement. Le cinéaste enchaîne les ellipses pour maintenir du rythme au film, mais ne parvient pas à trouver toujours le juste milieu. C'est même le contraire qui se passe car on a cruellement l'impression que le film est trop long d'une bonne demi-heure. Il manque aussi de véritables scènes marquantes si on retire la séquence de la décapitation qui n'arrive que tout à la fin.

Excellent boulot des acteurs, Mads Mikkelsen en tête, mais notamment de Mikkel Boe Folsgaard qui joue le roi dément.

Note: 3.5/5