Soyez_sympas_rembobinez

De: Michel Gondry

Avec: Jack Black, Yasiin Bey, Danny Glover, Mia Farrow, Melonie Diaz, Matt Walsh, Marcus Carl Franklin, Arjay Smith, Amir Ali Said, P.J. Byrne, Paul Dinello, Dannis Albanese, Blake Hightower, John Tormey, Chandler Parker, Quinton Aaron, Frank Girardeau, Gio Perez, Sigourney Weaver, Sacha Bourdo,...   

Pays: Etats-Unis, Grande-Bretagne

Année: 2008

Synopsis

Un homme dont le cerveau devient magnétique efface involontairement toutes les cassettes du vidéoclub dans lequel l'un de ses amis travaille. Afin de satisfaire la demande de la plus fidèle cliente du vidéoclub, une femme démente, les deux hommes décident de réaliser les remakes des films effacés parmi lesquels "SOS Fantômes", "Le Roi Lion" et "Robocop".

Avis

De Michel Gondry j'avais adoré son Eternal Sunshine of The Spotless Mind mais j'avais été nettement plus circonspect en ce qui concernant The Green Hornet dont je ne garde quasiment plus aucun souvenir.

Je n'attendais absolument rein de ce film - Soyez sympas, rembobinez - mais j'avoue que de ne pas avoir d'attentes m'a permis une bien agréable découverte.

Passé un début où j'ai eu du mal à rentrer dedans à cause d'un univers particulier et parce que j'avais franchement du mal à voir où le film allait en venir après vingt bonnes minutes mais aussi à cause de Jack Black qui est loin d'être un acteur que j'apprécie, j'ai finalement accroché à cette histoire.

Gondry rend hommage avec son oeuvre à tous les créateurs du cinéma, à ceux qui avec rien mais une idée parviennent à produire quelque chose de sympathique. Gondry critique donc le système cin"ma d'aujourd'hui, représenté ici par Sigourney Weaver qui vient défendre les droits de films et du copyright.

C'est une oeuvre originale et rafraîchissante, évoquant avec humour mais aussi tendresse le cinéma d'autrefois grâce notamment au support VHS qui se voit implanté par le DVD. Peu importe le support, ce que veut le public, c'est de la créativité. La monotonie des productions hollywoodiennes se cantonnant désormais à nous servir énormément de Marvel ou d'adaptations de bouquins pour ados est évidemment pointée du doigt.

Bref, Gondry nous sert une oeuvre bon enfant de prime abord mais au message finalement intéressant. Assez réussi donc d'autant que la réalisation est au rendez-vous notamment grâce à l'un ou l'autre excellent plan-séquence.

Note: 3.5/5