Ernest et Célestine

De: Benjamin Renner, Vincent Patar, Stéphane Aubier

Avec les voix originales de: Lambert Wilson, Pauline Brunner, Anne-Marie Loop, Lauren Bacall, Patrice Melennec, Brigitte Vertudes, Léonard Louf, Dominique Maurin, Yann Lemadic, Féodor Atkine, Vincent Grass, Patrice Dozier, Jacques Ciron, Garance Pauwels

Pays: Belgique, France, Grand-Duché de Luxembourg http://www.sites-internationaux.com/images/drapeau_pays/flag_luxembourg.gif

Année: 2012

Synopsis

Dans le monde conventionnel des ours, il est mal vu de se lier d’amitié avec une souris. Et pourtant, Ernest, gros ours marginal, clown et musicien, va accueillir chez lui la petite Célestine, une orpheline qui a fui le monde souterrain des rongeurs. Ces deux solitaires vont se soutenir et se réconforter, et bousculer ainsi l’ordre établi.

Avis

Quelle superbe surprise que ce ce dessin animé. Je dois bien avouer que je n'en attendais rien et puis à force de voir et entendre des critiques élogieuses un peu partout, je ne pouvais que décider de m'y plonger à un moment donné.

D'abord, un style propre aux auteurs, rendant très bien hommage aux bouquins. Ce sont des dessins d'une simplicité déconcertante, mais qui demeurent très charmants, fluides et finalement le tout forme quelque chose de très beau. Ces images de neige qui tombe dans la nature, le petit monde souterrain des rongeurs ou alors les moments extérieurs en nature de Ernest et Célestine sont parfaitement réussis.

L'histoire s'adresse essentiellement aux enfants mais les adultes ne pourront qu'être charmés par ce petit duo inattendu. Un ours et une souris qui deviennent amis ? Vous voulez rire ! Alors que les deux mondes ont eu pour habitude de vivre dans la peur de l'autre et avoir des préjugés sur leurs différences.

Le propos se veut donc intelligent sur le fond. Ajoutez à cela une histoire qui joue parfaitement bien la carte de l'amitié, les aventures et les quelques blagues de cet ours un peu grognon et de cette souris franchement espiègle.

L'enfant qui sommeille en nous ne pourra en tout cas qu'apprécier cette histoire et la qualité des dessins. L'histoire d'1h15, malgré quelques petits moments plus faibles, Aubier et compagnie parviennent à nous replonger hors du temps et des tracas d'une vie d'adultes.

Note: 4/5