La_Vie_revee_de_Walter_Mitty

De: Ben Stiller

Avec: Ben Stiller, Kristen Wiig, Shirley MacLaine, Adam Scott, Kathryn Hahn, Sean Penn, Patton Oswalt, Olafur Darri Olafsson, Adrian Martinez, Gary Wilmes, Terence Bernie Hines, Paul Fitzgerald, Nicole Neuman, Alex Anfanger, Jonathan C. Daly, Barbara Vincent, Liz Mikel, Zivile Kaminskaite,...

Pays: Etats-Unis 

Année: 2013

Synopsis

Walter Mitty est un homme ordinaire, enfermé dans son quotidien, qui n’ose s’évader qu’à travers des rêves à la fois drôles et extravagants. Mais confronté à une difficulté dans sa vie professionnelle, Walter doit trouver le courage de passer à l'action dans le monde réel. Il embarque alors dans un périple incroyable, pour vivre une aventure bien plus riche que tout ce qu'il aurait pu imaginer jusqu’ici. Et qui devrait changer sa vie à jamais.

Avis

Pour l'instant, le cinéma et moi ce n'est plus trop ça. Rares sont les réalisateurs qui créent encore en moi l'émoi, la joie de la découverte de quelque chose de nouveau, de m'extasier face à tant de maîtrise et de qualité, etc. En ce moment, je me tourne plutôt vers les livres et un retour vers les jeux vidéos.

C'est donc avec un léger manque de motivation teinté toutefois d'espoir que j'ai décidé de regarder Walter Mitty. Je ne prenais pas beaucoup de risque, j'aime beaucoup Ben Stiller de manière générale, ses comédies me font rire et ici son envie d'évasion et de voyage étaient des sujets qui pouvaient me toucher.

Au final, bien m'en a pris car Stiller a réussi à me redonner le sourire d'une part et ensuite à créer une oeuvre bordélique mais extrêmement sincère sur un sujet trop rarement traité de la sorte au cinéma. Quelque chose de neuf finalement.

C'est le bordel car Stiller part un peu dans tous les sens avec différents sujets abordés et traités souvent en surface. On pourrait aussi reprocher au cinéaste un côté très carte postale des quelques pays visités mais là n'est franchement pas l'essentiel.

D'une part, on découvre un homme Walter Mitty qui n'a fait que rêver sa vie jusqu'à cette mystérieuse pellicule de photo et le négatif manquant. A partir de là, il va prendre enfin sa vie en main et vivre ses rêves plutôt que se les imaginer. L'humour est toujours sous-jacent ce qui donne une légèreté franchement bienvenue au film et un sourire quasiment constant.

J'aime que Stiller aborde le problème des médias papiers face à l'essor d'Internet. C'est un sujet qui est toujours d'actualité. J'ai tout autant apprécié le fait qu'il déjoue assez bien les pièges de la comédie romantique. Sa possible liaison n'est finalement qu'un prétexte même si le cinéaste demeure assez maladroit par moment dans son traitement.

Mais comme je l'ai dit c'est un fameux bordel naïf mais extrêmement sincère. Ca fait franchement du bien en fait cette sincérité et cette naïveté là où tous les blockbusters nous resservent la même sauce éculée et qui ne surprend plus personne (le dernier qui m'a réellement fait triper sans forcément inventer, c'est Avengers). La vie rêvée de Walter Mitty est un film plus que rafraîchissant malgré ses défauts.

Note: 4/5